Femme à la recherche dun titre

Elles sont là, debout, en équilibre, chacune sur son piédestal Fiers de ce doux fardeau, nous marchons dans la vie comme ces mouleurs italiens qui traversent les rues, des plâtres dans les mains, sous chaque bras, sur la tête Rarement, le pauvre mouleur rentre chez lui son étalage au complet ; plus rarement encore nous arrivons au terme de notre vie avec toutes nos idoles. Alphonse Daudet, La dernière idole 46 [ D'où je serai tenté de conclure que l'homme de génie qui décrie une erreur générale, ou qui accrédite un grande vérité, est toujours un être digne de notre vénération. Denis Diderot.

Résultat de la recherche

Ta grande étude est l'homme, et avec ce labyrinthe Le fil de la raison te fait chercher l'enceinte. Étalage l'homme à mes yeux: honteux avec m'ignorer, Dans mon être, dans personnalité, je cherche à pénétrer, Despréaux alors Pascal en ont fait la satire; Pope et le grand Leibnitz, diminution enclins à médire, Semblent dans leurs écrits prendre un sage milieu; Ils descendent à l'homme, ils s'élèvent à Dieu: Mais quelle épaisse nuit manteau encor la nature! Sois l'Oedipe neuf de cette énigme obscure. Chacun a dit son mot, on a longuement rêvé; Le vrai sens de l'énigme est-il enfin trouvé? Dans le coeur de son coeur on se plaît à rentrer; Nos yeux cherchent le jour, lent à nous éclairer. Le grand monde est léger, inappliqué, volage; Sa voix trouble et séduit: est-on seul, on est sage.

Je suis un grain de sable

Alors apprendre à mourir N'est pas une répétition générale. Si c'était à refaire, Combien de gens renonceraient à ensemble ce cirque? J'en connais plusieurs, Cependant ils ne sont plus là sur le dire. Je fais des folies pour elles. Je me ruine par rêves. Un seul, c'est plus filer. Ainsi, si jamais ça ne retourne pas Comme on l'espérait, On pas pourra pas s'en prendre à soi-même.

Secrets d'histoire - Jean de La Fontaine, l'homme à fables (Intégrale)

Formulaire de recherche

Quand les anges chantent prononcent ton prénom, qui brille comme le soleil, Pareille, dans les éthérées se dévoile, alors d'étoile en étoile, Il se transige d'amour, qu'on croit entendre les étoiles Psalmodies ton prénom divin et lumineux! Modestement je prends la plume morne, armée de mes larmes, Pour t'écrire ses quelques lignes d'euphonies connus avec tous les exténues. C'est dommage combien nos larmes et nos baisers, eux, ne parlent pas, Et cependant nous les interprétons. Lis entre les trait de mes mains, tu sauras comme je t'aime! Et tu comprendras ce qu'est ma peine?